Vallées d'Aure & Louron - Pyrénées
4.1M views | +633 today
Follow
Vallées d'Aure & Louron - Pyrénées
Curation de contenu électronique sur les vallees des Pyrenees : Aure, Louron, Nord-Sobrarbe et environs. Egalement sur Facebook : https://www.facebook.com/Aure.Louron et sur X (Twitter) : https://twitter.com/Aure65 - contact : info@pyrenees-aure-louron.eu
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Scoop.it Aure Louron
Scoop.it!

"Réforme de la fusion des régions : le grand gâchis" sur France-Inter le 3 novembre

"Réforme de la fusion des régions : le grand gâchis" sur France-Inter le 3 novembre | Vallées d'Aure & Louron - Pyrénées | Scoop.it
Gâchis, frais de déplacements et indemnités en hausse, doublons : trois ans après la fusion des régions, le bilan est sévère. Si leur nombre a été réduit de moitié, leurs dépenses ont explosé.

 

Une enquête de Cécile Hautefeuille, à lire dès maintenant et à écouter samedi 3 novembre à 13h20 dans Secrets d'info sur France-Inter.

 

Pour réécouter l'émission : https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-03-novembre-2018

Scoop.it Aure Louron's insight:

Outre son aspect financier*, à l'heure où l'on se préoccupe autant de pollution et de réchauffement climatique, on peut aussi se pencher sur le bilan carbone d'un tel dispositif ...

 

* salle pour assemblée pleinière à Montpellier, Maisons de la Région, déplacements, alignement des salaires par le haut, doublons de postes ...

 

 

No comment yet.
Scooped by Scoop.it Aure Louron
Scoop.it!

Des sources au robinet, l'eau un bien commun

Des sources au robinet, l'eau un bien commun | Vallées d'Aure & Louron - Pyrénées | Scoop.it

Le 13 décembre au centre culturel d'Ancizan, l'association d'éducation populaire Attac 65 a animé une conférence/débat sur le thème "Des sources aux robinets".
Elle venait conclure deux jours d'exposition sur le cycle et les problématiques de l'eau en Pays des Nestes.


Etait invité, Jean-Claude Oliva, directeur de la Coordination Eau Ile-de-France dont le rôle est de renforcer le mouvement pour l’eau comme bien commun en Île-de-France. 
Si la thématique de l'eau qui nous concerne tous a attiré pas mal de valléens, les organisateurs regrettent que peu d'élus des vallées y aient participé alors qu'ils étaient invités..
Dans un contexte de changement climatique, la raréfaction de l'eau est souvent abordée comme conséquence alors qu'elle peut être également la cause de pas mal de dérèglements en matière de biodiversité, de conflits d'usages ... Il importe donc qu'elle soit régie de façon "raisonnable" notamment en ce qui concerne sa distribution.

 

L'eau n'est pas une marchandise


Les intervenants considèrent qu'en tant que bien commun, l'eau ne peut être considérée comme une marchandise mais doit être gérée en régie publique à laquelle les usagers doivent pouvoir participer de façon démocratique.
A l'heure actuelle, 60% de ces derniers dépendent du secteur privé et 40% du public. Nombre de communes dont certaines d'importance qui avaient fait le choix du privé reviennent à une gestion en régie. A cela plusieurs raisons : des tarifs moins élevés, une plus grande transparence (obligation de marchés publics), une démocratie plus importante, une gestion des impayés plus respectueuse de la loi ...

Si la distribution est un poste important d'économie (dans certains cas, on enregistre 30 à 40% de perte d'eau au niveau des réseaux), la protection des zones de captage ne doit pas être laissée de côté (le cas d'Azet a été évoqué).

 

Les incertitudes de la loi NOTRe


Au ​n​iveau du cadre législatif, c'est l'incertitude qui prévaut : la Loi NOTRe prévoit une délégation de la compétence eau/assainissement aux nouvelles intercommunalité en 2020 (disposition contestée par l'ANEM - voir l'insight) mais n'imposerait pas un mode unique de gestion ni un tarif unique.
Dans trois ans, les élus auront donc à se prononcer quant à sa gestion actuellement assurée par les communes.


Un sujet dont les citoyens doivent s'emparer

 

Lors du débat ont été successivement abordés le problème des investissements pour les petites communes, notamment pour l'entretien du réseau​, l'abonnement non proportionnel à la consommation d'eau, la gratuité des premiers mètres-cubes; les tarifs différenciés suivant les usages ou la nature de la résidence​, les difficultés à utiliser l'eau de pluie pour certains usages (alors que dans d'autres pays cela se pratique), les cas de corruptions dans la gestion privée. ...


Il a été également souhaité qu'un inventaire des différents systèmes de gestion de l'eau dans les vallées soit réalisé (captages, exploitants, comparatifs des tarifs ...).

Pour compléter le débat et vous faire une opinion,
​vous pouvez consulter le reportage "Jusqu'à la dernière goutte" paru sur Arte et disponible jusqu'au 11 janvier à l'adresse suivante : https://www.arte.tv/fr/videos/072486-000-A/jusqu-a-la-derniere-goutte/  

 

Philippe Villette

Scoop.it Aure Louron's insight:

A propos du transfert de la compétence eau/assainissement aux communautés de communes et de la position de l'ANEM (Association Nationale des Élus de la Montagne) lire cet article : http://sco.lt/8sjtg1

 

No comment yet.
Scooped by Scoop.it Aure Louron
Scoop.it!

Motion de l'ANEM concernant le respect de la spécificité montagne

L'ANEM (Association Nationale des Élus de la Montagne) a voté une motion demandant de reconnaitre la spécificité de la montagne au sein des instances de gouvernance ainsi que le droit à la différence de traitement en permettant notamment aux communes de pouvoir de continuer à gérer la distribution de l'eau et l'assainissement.

Scoop.it Aure Louron's insight:

La Loi NOTRe prévoit que les compétences eau et assainissement soient transférées obligatoirement aux communautés de communes en 2020.
Voir sur ce sujet, le forum sur l'eau organisé le 13 décembre à Ancizan : http://sco.lt/5yocjp

No comment yet.
Scooped by Scoop.it Aure Louron
Scoop.it!

Forum "Identités Communales" à Germ_Louron le 23 septembre

"Avec le concept des IDENTITÉS COMMUNALES, Félix Marcel Castan a transformé, en 1978, les perspectives de l’action collective : « le tissu communautaire n’est pas un tapis sans couture mais il est constitué de cellules communales au sein desquelles s’élabore la chimie profonde des relations humaines ».
Invitation à penser et agir d’en-bas et de l’intérieur.


Une occasion rare d’éclairer et de débattre d’un sujet infini et fondamental dont la relégation ou le contournement participe du « malheur français ».
Il est grand temps de réactiver les dialectiques entre la base et le sommet, qui plus est au moment ou les 36 000 communes françaises sont confrontées à de profonds bouleversements."

Scoop.it Aure Louron's insight:

L'occasion de mener une réflexion sur le rôle des communes à un moment où leur identité semble se fondre dans l'intercommunalité ...

No comment yet.